La médecine de chirurgie régénérative intime à Lyon.

Des injections de PRP ou de nano fat (graisse ultrafiltrée avec de fines particules)   donnent aussi de bons résultats.

  • Les lasers intra vaginaux au CO2 ou à l’erbium fractionnés sont aussi efficaces, ils permettent de régénérer les tissus vaginaux. 

Il faut faire plusieurs séances. Il existe un risque de brûlure assez faible. 

Les lasers peuvent aussi agir légèrement sur le relâchement vaginal. 

  • La radiofréquence intra vaginale et vulvaire peut traiter les faibles relâchements de la paroi du vagin par remise en tension des tissus, traiter quelques petites fuites urinaires. Elle peut aussi traiter, en rétablissant la trophicité de la muqueuse vaginale, la sécheresse du vagin. 
  • Les LED intra vaginales peuvent permettre de stériliser la zone et détruire des mauvais germes, rétablir la flore vaginale et améliorer la qualité des tissus, ce qui peut aussi diminuer la sécheresse après la ménopause. 

Lors de douleurs à la pénétration dues à la présence d’une cicatrice hypertrophique du vestibule vaginal ou d’une ulcération. 

L’injection d’acide hyaluronique, de PRP ou de nano fat (voir page médecine régénérative) peut les faire diminuer.